2015

Corinne Malfreyt

Peintre & Poète

LE SACRE APRES PINA...

 

« Pour Corinne Malfreyt-Gatel s’inspirant de la chorégraphie de Pina BAUSCH « Le sacre du printemps » d’Igor STRAVINSKI, l’espace entre les corps est encore de la danse.

 

Corinne Malfreyt-Gatel installe sur ses toiles une architecture de rythmes et de nuances chromatiques, déclinaison de gris parfois ponctuée de rouges résonnances où l’élan des danseurs cherche et trouve sa place.

Correspondance du fond et des formes, pour rendre l’émotion ressentie, la matière colorée, dans les limites suggérées du dessin, danse, palpite et vibre en cadences harmoniques, en équilibres fragiles, l’instant de la composition.

 

Pas de « terre » ni de « ciel » seulement « un bas » et « un haut » entre lesquels des corps écartelés cherchent, comme autant de cellules, dans un tropisme incessant, l’universelle fusion. »

 

Piero Cavalleri, critique d'art, www.passeart.fr